Bodyguard.ai lève des fonds et renforce ses équipes pour continuer de protéger dans le Métavers

Après une première levée de fonds réalisée en 2019, Bodyguard.ai poursuit sa croissance en choisissant Keen Venture Partners, Ring Capital et Starquest Capital, pour une nouvelle levée de fonds de 9 millions d’euros.

Célia

Célia

Paris - le 10 mars 2022 – Avec plus de 700 millions de personnes protégées à travers le monde, Bodyguard.ai, l’expert de la modération en ligne, souhaite renforcer sa présence dans le métavers pour s’inscrire dans la définition et la mise en place de la modération dans le Web 3.0. Pour cela, l'entreprise niçoise qui a ouvert 3 bureaux en France, un à Los Angeles et prévoit un nouveau prochainement à Londres, s’attaque aux recrutements de talents pour doubler ses effectifs au cours de l’année 2022.

La mission de Bodyguard.ai est de construire un meilleur Internet. Aujourd'hui, je suis fier de compter sur la mobilisation de notre écosystème pour développer nos solutions, les adapter aux nouveaux usages et contribuer au façonnage du Web 3.0. Il est essentiel qu'Internet soit un espace où chacun peut se sentir en sécurité, peu importe qui il est ou ce en quoi il croit.

Charles Cohen, CEO et fondateur de Bodyguard.ai

Bodyguard.ai, une technologie au service de l’humain

Depuis la création de son application grand public en 2018, Bodyguard.ai s’est imposée comme LA solution technologique capable de contrer le fléau que représente la haine en ligne. Tandis que 2021 marquait un tournant de son histoire avec le lancement d’une offre B2B destinée aux entreprises, Bodyguard.ai n’a depuis cessé de développer ses solutions jusqu’à obtenir la combinaison parfaite entre intelligence artificielle et finesse de l’esprit humain.

Avec une expertise linguistique, une analyse contextuelle poussée et des capacités technologiques permettant de modérer plus de 95% des contenus toxiques, en temps réel (moins de 200 millisecondes), l’intelligence artificielle développée par Bodyguard.ai ne laisse rien au hasard et s’attaque aux contenus haineux de type menaces, racisme, misogynie, insultes, moqueries sur le physique, LGBTQI+phobie, harcèlement moral et sexuel, mais aussi aux contenus polluants (spams, arnaques et publicités indésirables qui entravent la qualité des interactions).

Tandis que 40 % des utilisateurs se désengagent d’une communauté dès la première exposition à un contenu toxique, Bodyguard.ai est d’ores et déjà un allié incontournable pour une trentaine d’acteurs internationaux dans les secteurs des médias (Groupe M6, Brut, Konbini…), du divertissement (Jellysmack), du gaming (Powder) et du sport (Ligue de football professionnel).

Bodyguard.ai se trouve au cœur de la thèse de Ring Mission, à l’intersection de deux tendances de fond, l’impact et le digital, qui se réunissent pour répondre à de forts enjeux sociaux et sociétaux. En s’appuyant sur une technologie unique à très gros potentiel de croissance, notamment aux Etats-Unis, et une équipe performante et alignée sur une mission sociale, Bodyguard.ai peut largement contribuer à résoudre un enjeu sociétal majeur : la haine en ligne.

Nicolas Celier, Partner, Ring Capital

Une feuille de route guidée par le Métavers…

Expert de la modération sur Twitter, Facebook, Twitch, YouTube et Instagram, Bodyguard.ai a un accès privilégié aux plateformes sociales pour une protection optimale. Désormais, avec la démocratisation grandissante du Métavers et la révolution qu’elle incarne pour nos usages numériques, Bodyguard.ai se tourne vers le Web 3.0 avec des enjeux technologiques majeurs.

En effet, dans une logique d’anticipation et de préparation à l’Internet du futur, Bodyguard.ai souhaite être le partenaire des entreprises d’aujourd’hui et de demain, soucieuses d’adopter les codes d’un métavers responsable et bienveillant. Fort de son portefeuille clients de renom et de l’intérêt de nombreux fonds d’investissement, Bodyguard.ai saisit cette nouvelle levée de fonds pour devenir la solution de modération pour le Métavers dans les 5 années à venir.

Cela se traduira notamment par :

  • le développement de la technologie Bodyguard.ai, outil de gestion de communauté doté d'un système de modération automatisé et personnalisé combiné à une analyse approfondie de la communauté.

  • l’intégration dans sa technologie de contenus sonores, visuels et vidéos, en plus des contenus textuels déjà pris en charge,

  • l'expansion internationale de Bodyguard.ai, notamment aux Etats-Unis et en Europe, avec l’ajout de langues supplémentaires à sa technologie,

La solution de Bodyguard est bien pensée : intuitive, adaptée et efficace pour les clients. Nous sommes très fiers de soutenir cette formidable équipe.

Ben Verwaayen, General Partner, Keen Venture Partners LLP

… et portée par le recrutement de nouveaux talents

Start-up à impact social, Bodyguard.ai a la volonté de tirer parti de la technologie pour construire un numérique positif. Pour mener à bien cette mission, l’entreprise part à la conquête de talents aux profils divers :

  • Ingénieurs et développeurs de toute formation pour construire de nouveaux produits

  • Experts data et product pour mieux comprendre les problématiques et les résoudre

  • Experts marketing, business et ops pour continuer d'écrire l’histoire de Bodyguard.ai et la rendre intelligible

Toutes les offres d'emploi de Bodyguard sont disponibles sur Welcome To The Jungle

Après une crise sanitaire qui a redessiné nos priorités et dans un monde de plus en plus digitalisé, Bodyguard.ai s’adresse à celles et ceux qui souhaitent participer à l’écriture de l’histoire d’un métavers bienveillant, responsable et synonyme de liberté.

Nous sommes fiers de soutenir l’équipe de Bodyguard.ai qui a démontré une capacité d’exécution impressionnante depuis sa création. La mission de Bodyguard de construire un internet respectueux de ses utilisateurs est à l’épicentre de ce que nous souhaitons faire chez Starquest : mettre le capital au service d’un bienfait collectif, en particulier en luttant contre les angles morts du progrès.

déclarent conjointement Chloé Cohen-Aknine et Harold Dumeurger, VC chez Starquest

Contacts presse :

Tansu YUKSEL – tyuksel@hopscotch.fr - +33 1 41 34 18 59

Célia PARIS – celia@bodyguard.ai - +33 6 62 80 49 21